top of page

Titre de la page

Pour mon travail de créatrice dans le domaine du vitrail, j'utilise deux techniques de montage : la technique traditionnelle (montage au plomb) et la technique Tiffany.

Le vitrail traditionnel :

Le vitrail s'est développé au début du Moyen Âge et pendant longtemps essentiellement dans les églises.

Chaque projet implique un dessin, la création de gabarits, la découpe des verres à la main avec un coupe-
verre. Les pièces de verre sont ensuite assemblées en utilisant des baguettes de plomb.

Une fois l'assemblage terminé, les plombs sont soudés entre eux à l'étain aux intersections en utilisant un
fer à souder et on procède ensuite au masticage des plombs pour renforcer la rigidité.
L'utilisation du plomb s'explique, car il est très malléable.

C'est un avantage, car il peut ainsi s'adapter à la forme des pièces de verre. C'est aussi un inconvénient, car le verre est lourd et les grands panneaux de vitrail devront être renforcés par des barres en acier.


La technique du vitrail traditionnel est la base de la formation des vitraillistes.
Elle me permet de créer essentiellement des panneaux. C'est la technique incontournable quand le vitrail
est en contact avec l'extérieur.

La technique Tiffany 


Louis Comfort Tiffany est un grand artiste et créateur américain de la fin du XIXème siècle. Il a
développé son art notamment dans le domaine du verre en inventant des procédés de fabrication du verre
et une technique du vitrail permettant de réaliser des objets en volume et des panneaux avec un grand
niveau de détail. Ses réalisations sont très inspirées par la nature. Il est un artiste essentiel du mouvement
Art Nouveau.
La technique de vitrail Tiffany me permet de créer dans différents domaines : principalement des lampes,
pièces uniques, mais aussi des miroirs, des panneaux et des bijoux.
Jusqu'à la coupe des pièces de verre la technique est la même que celle du vitrail traditionnel.
Les pièces doivent ensuite être assemblées, à la façon d'un puzzle. C'est là que l'invention de Tiffany
intervient : chaque pièce de verre doit être meulée puis sertie de ruban de cuivre. Cette base de cuivre
permet d'assembler les pièces en les soudant à l'étain au fer à souder.
Cette technique offre une grande liberté de construction. On peut créer des angles entre les pièces, les
superposer, laisser des jours entre les pièces, inclure d'autres matériaux.
D'un point de vue esthétique, cette technique me permet de faire des joints très fins, plus élégants pour des
objets de décoration tels que les lampes. Elle est aussi très adaptée à des compositions avec beaucoup de
petits détails que ce soit dans des panneaux ou pour confectionner des bijoux.
La couleur

La peinture sur verre 

Selon l'effet souhaité, je choisis de peindre mes pièces de verre.
Pour ces peintures, je n'utilise que la technique traditionnelle.
Je peins les verres à la main avec des pigments qui sont des oxydes métalliques (grisaille, jaune d'argent)
ou des émaux. Je les applique au pinceau, estompe, fais des enlevés puis je les cuis à 630-650°.
La cuisson fixe définitivement les dessins et couleurs.
Ces pièces peintes sont incorporées à mes projets quelle que soit la technique de montage choisie.

Les techniques pour dépolir le verre 

En lumière naturelle, la transparence du verre est un atout.
Quand je fabrique des lampes je dois tenir compte de l'éblouissement que génère la lumière électrique.
Ainsi, j'utilise deux techniques pour dépolir des pièces de verre :


-  dépoli à l'acide


–dépoli par sablage (projection de sable qui use la surface du verre).


Le verre devient alors translucide : il laisse passer la lumière, mais n'est plus transparent.
Ces techniques peuvent aussi utilisées à des fins de décor en jouant sur le contraste entre le caractère mat
du verre dépoli et la brillance du verre transparent.

Les techniques de collage 


Depuis le XXème siècle, il existe des colles pour verre dont se sont saisis les vitraillistes.
La colle à UV est très fiable. Elle me permet notamment de faire des « feuilletés de verre » que j'inclue
dans certaines lampes.
Les silicones peuvent également permettre de fixer un vitrail sur une vitre.

bottom of page